Moi, Patient en galère

On peut voir le résumé : sept articles pour une campagne

Comme un roman …

Au départ c’était un accident pas plus grave qu’un autre.

Et puis une bactérie qui se moque des antibiotiques s’est mise à pourrir ma jambe.

La proposition du chirurgien a été nette : On va couper la jambe !

Et puis une aide-soignante me chuchote à l’oreille le mot de « phagothérapie« .

Et, de fil en aiguille, je trouve un médecin clandestin qui sauve et ma jambe et ma vie.

Mais je dois être à nouveau opéré pour un ajustement technique.

Qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter au chirurgien ?

Comment lui expliquer et lui faire comprendre qu’il existe une Seconde Médecine ?

Et que son travail de chirurgien est complémentaire et n’est pas remis en question par la Seconde Médecine.

Crédit image

Viktorianovo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s